Le championnat du monde des programmes de bridge à Lille


Vous connaissez mon goût pour l’intelligence artificielle, pour le bridge, et donc pour les programmes de bridge. Je ne pouvais donc pas passer sous silence sur ce blog la tenue à Lille du championnat du monde organisé chaque année par l’ACBL (American Contract Bridge League), du 17 au 22 août. 

C’est la France qui accueille pour la seconde fois dans leur histoire la seizième édition des championnats mondiaux opposant entre eux des programmes informatiques simulant des joueurs de bridge. L’évènement se déroule du 17 au 22 août à Lille, dans le cadre des championnats mondiaux des jeux de l’esprit.

Les logiciels suivants s’affrontent actuellement : Wbridge5 (France), Jack (Pays-Bas), Bridge Baron (USA), Micro Bridge (Japon), Shark Bridge (Danemark), Q-Plus Bridge (Allemagne), RoboBridge (Pays-Bas), Moose Bridge (USA).

Après un tour éliminatoire au cours duquel chaque programme fut opposé successivement à tous les autres, quatre concurrents demeurent en lice pour le titre et disputeront des demi-finales :

1 – Jack 146 PV

2 – Micro Bridge 135

3 – Wbridge5 125

4 – Q-Plus Bridge 111

Pour vous donner une idée du bridge pratiqué par ces programmes, voici le déroulement d’une des donnes du match de tour éliminatoire ayant opposé Micro Bridge à Wbridge5, match remporté largement par Micro Bridge 137 IMP à 33, soit 25 PV à 5 (PV pour Points de Victoire).

Table 1 : Micro Bridge en EO ; Wbridge5 en NS

Donne 3 – Sud Donneur ; Est-Ouest vulnérables.

Vous êtes en Ouest, à la place de MicroBridge. Wbridge5, donneur en Sud, vient de passer. Vous contemplez votre main avec plaisir : 20 Points d’Honneurs (la moitié du jeu!) dans une main dissymétrique dominée par votre longue en mineure. Comment allez-vous ouvrir ? 

Ce qui est certain, c’est que vous vous apprêtez à jouer au minimum une manche (vous seriez heureux avec seulement 5-6 PH chez votre partenaire sur les 20 restants). Mais quelle manche ? À priori, aucune possibilité ne peut être écartée. Si vous trouviez une majeure cinquième en Est, ce serait la manche cherchée. Si Est pouvait montrer une force à, il faudrait jouer 3 SA. Enfin, si Est peut affirmer un minimum de 8 points, le contrat de 5 ♣ est sans doute le plus sûr. Il faut donc adopter une ouverture permettant à Est de décrire en réponse quel genre de main est la sienne. Les ouvertures suivantes sont donc susceptibles de faire l’affaire :

1♣ promet de 3 à 8 cartes dans un jeu de 13 à 21 DH

2♣ ouverture forte indéterminée a l’avantage de donner d’emblée la force de la main (21-23 DH)

Existe-t’il d’autre ouverture possible ? Et bien, MicroBridge en connait une troisième : 3 SA, qui selon sa feuille de conventions signifie : une solide mineure dans une main de 16 à 21 points. La main est bien conforme à cette définition. Et c’est loin d’être insensé lorsqu’on compte les levées certaines de la main : 1 à , 6 à ♣ (sauf cas d’un V♣ quatrième, peu probable). Reste donc seulement à espérer 2 levées de plus, à fournir par le partenaire…ou l’adversaire.

Quelle entame peut s’avérer très dangereuse ? À vrai dire, il y en a une seule. Ce serait l’A, mais on voit mal l’adversaire entamer un As sans détenir le Roi. Une entame à sous l’As signifierait en revanche l’offrande d’une des deux levées manquantes.

Les enchères en restent là. Regardez maintenant la main de Nord qui doit entamer :

À SA, tout le monde vous dira qu’il faut entamer dans sa couleur la plus longue, surtout lorsque les enchères n’ont apporté aucun renseignement, sauf qu’Est détient une très belle mineure, qui ne peut donc être que ♣. On n’a pas la moindre raison d’entamer une des Majeures. Il faut donc entamer . Avec l’As sans le Roi sans aucune séquence d’Honneurs, le seul choix est la quatrième meilleure, c’est-à-dire le 7. Ce que fait Wbridge5. Hélas ! Cette entame entraîne mécaniquement deux levées de mieux que le contrat. Ouest va en effet encaisser son R, 6 levées à ♣ et 4 levées à  ! Micro Bridge marque donc 660 en EO.

Voyons maintenant ce qu’a fait Wbridge5 avec cette main là à l’autre table. Hélas encore pour le programme français, l’ouverture choisie, qu’on ne peut cependant pas critiquer, est celle du deux fort indéterminé 2♣, et la (mauvaise) décision est prise par Est qui nomme le chelem sans se soucier de vérifier le nombre d’As adverses.

Or, ces deux As vaudront bien deux levées, dont une de chute. D’où encore 100 points pour Micro Bridge et 13 IMP sur cette donne. Le bon contrat était d’en rester à 5♣ après un Blackwood pour constater qu’il manquait 2 As au Déclarant. Wbridge5 aurait alors marqué 600, concédant seulement 2 IMP au lieu de 13.

Voici le diagramme des 4 mains :

Publicités
Catégories : Étiquettes : , , , , ,

2 commentaires

    1. Le niveau de jeu de Sabrina sur la durée d’un championnat (au minimum 200 donnes à jouer) n’est pas suffisant pour espérer échapper à la dernière place. Dans ces conditions, il devenait inutile de participer (Je l’ai quand même fait deux fois). Il faut dire que l’objectif particulier poursuivi dans l’expérience Sabrina, qui était et reste de simuler au plus près possible l’expérience d’un joueur humain (C’est ce qu’on appelle en informatique un système-expert, constitué essentiellement d’une collection de règles à appliquer par le robot pour ses prises de décision), n’est guère approprié à la haute compétition. Car voilà, le niveau atteint par Sabrina est notoirement insuffisant, faute d’auteur expert ! Par contre, Sabrina est encore très performant pour la partie pédagogique, car un système-expert sait expliquer la raison de chacune de ses décisions. Alors que les programmes engagés dans le championnat, tous basés sur la force brute des processeurs, ne peuvent avancer qu’une seule raison aux décisions qu’ils prennent: « c’est parce que c’est la meilleure ! ». Et ils ont raison, puisqu’ils ont testé avant chaque carte à jouer l’ensemble des possibilités, pour en final trouver presqu’à chaque fois la meilleure carte à présenter. Et cela, Sabrina ne lefait pas. Par contre, dans la partie enchères, cela reste pour le moment beaucoup moins évident, comme le montre la donne citée en exemple dans l’article.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s