Partager pour comprendre entre dans le Top 50 des blogs traitant de Science !


Si vous êtes observateur, vous avez sans doute remarqué le petit logo apparu en haut de la colonne de gauche de ce blog, et que je reproduis ci-dessous:

Il signifie que « Partager pour comprendre » vient d’entrer dans le Top 50 du classement des blogs les plus influents dans leur domaine d’élection (les sciences pour ce qui nous concerne).

Ce classement est établi chaque mois par un organisme de réputation internationale, Wikio, devenu récemment Ebuzzing. En cliquant sur le lien : Top Blogs Ebuzzing , vous accéderez à la page suivante qui vous permettra d’en savoir plus sur ce classement mensuel, et son mode d’établissement.

Partager pour comprendre occupe pour le mois de novembre 2012 le 38ème rang dans ce classement des blogs traitant de Science qui en comporte 100.

Voici les fiches respectives des blogs classés respectivement 1er, 38ème, 50ème et 100ème, telles qu’on les trouvera dans le classement complet ebuzzing

 

Je reproduis ci-dessous l’essentiel d’un texte de présentation de ce classement des blogs, texte que vous pourrez retrouver sur le site ebuzzing cité plus haut.

=== début de citation ===

Le classement est réalisé sur la base des 2 millions de blogs indexés par Ebuzzing dans cinq pays européens, une base qui est constamment mises à jour pour être la plus représentative possible du paysage de la blogosphère. Un blogueur souhaitant participer au classement peut le signaler en adressant un mail à Ebuzzing. Inversement, un blogueur qui souhaiterait ne pas y figurer,  peut demander à être retiré du périmètre.

Tous les blogs sont éligibles au classement quelque soit le statut de leur auteur : individu, association, personnalité, marque ou entreprise. Sont exclus  tous les blogs contrevenant à la loi, tenant des propos diffamatoires,  ou portant atteinte aux bonnes mœurs et à l’ordre public.

 Les facteurs du classement 

 La position d’un blog dans le classement Ebuzzing dépend de plusieurs facteurs, dont le  plus important  reste le nombre et de la valeur des liens qui pointent vers lui. Ces liens sont dynamiques, c’est-à-dire qu’il s’agit de rétroliens (backlinks) ou de liens postés à l’intérieur des articles. Seuls les liens présents dans le résumé du RSS sont comptabilisés. Les blogolistes (blogrolls) ne sont pas prises en compte et le poids des liens décline en fonction du temps, ceci afin d’être le plus représentatif possible de l’influence actuelle des blogs. De plus, la valeur de chaque lien dépend du classement du blog qui le poste. Ainsi, dans notre algorithme, la valeur d’un lien posté sur un blog du haut du classement est plus importante que celle d’un lien posté sur un blog de moindre autorité. Nous prenons également en compte les partages des publications sur les médias sociaux, en particulier Facebook et Twitter, qui complètent notre mesure de l’influence et de la renommée des blogs. En revanche, le classement Ebuzzing n’intègre pas le PageRank de Google ou l’audience du blog.  Afin que le classement soit le reflet permanent de la blogosphère, nous pouvons être amenés à incorporer des facteurs additionnels en fonction de l’apparition de nouvelles technologies ou de nouveaux usages. 

 Le calcul du classement 

 Le classement est réalisé automatiquement par un algorithme à partir du cinq du mois, sans aucune intervention humaine. Pour plus de clarté et de pertinence de classement, le top blogs Ebuzzing est organisé par thématiques et couvre 5 pays européens (FR, UK, IT, ES et DE).

=== fin de citation ===

Publicités
Catégories : Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s