Encore une belle donne de bridge !


Les vacances sont maintenant bien engagées en ce début juillet. Ce n’est pas une raison d’abandonner complètement mon projet permanent de comprendre un maximum de choses, et ensuite de chercher à partager avec d’autres ce que j’appellerai ces lueurs de compréhension.

Bien sûr, le sujet central  abordé dans ce blog restera toujours de manière préférentielle les sciences physiques, mais il n’y a pas que la physique pour chercher à comprendre ! Les jeux dits de l’esprit, aux premiers rangs desquels on trouve les échecs et le bridge, constituent un champ de réflexion de qualité en période de vacances, surtout si la météorologie ne s’avère pas suffisamment clémente (mais nous reparlerons aussi de météorologie).

Ce matin donc, j’éprouve l’envie de soumettre aux éventuels lecteurs de ce blog, une belle donne de bridge sur laquelle je me suis cassé les dents hier, en temps réel dans un tournoi par paires. Je vous la livre sous forme de problème, sans dévoiler la solution.

Voici donc cette donne. Vous êtes à ma place en Sud, et vous devez gagner le contrat de 4♠ après les enchères suivantes:


bids

Vous recevez l’entame de la Dame de ♣,  et votre partenaire, le Mort, dévoile alors la main ci-dessous :

donne

Vous comptez rapidement 4 perdantes éventuelles dans votre main, le Roi d’atout et peut-être 3 levées à  . Comment allez-vous tenter de faire les 10 levées nécessaires pour gagner cette manche ?

Si les affres du beau jeu au bridge vous paraissent trop futiles, sachez que je prépare activement la rentrée à l’Université Tous Ages de Vannes. Pour la nouvelle année universitaire, je propose deux cours, chacun en quinze séances de deux heures :

→ Comprendre la physique autrement

→ Découvrir la météorologie et la climatologie

Dans le cours de physique, il s’agira de maîtriser progressivement les outils mathématiques nécessaires pour parvenir à comprendre comment James Maxwell est parvenu à formuler les quatre équations qui portent désormais son nom pour l’éternité, et permettent de réaliser ce que sont réellement les ondes électromagnétiques dans lesquelles nous baignons totalement. Vous serez étonnés de découvrir que la relativité restreinte d’Albert Einstein y joue un rôle capital que Maxwell en 1864 ne soupçonnait évidemment pas !

Le cours de météorologie permettra de découvrir, progressivement là encore, les considérations fondamentales permettant de construire et d’exploiter utilement les modèles mathématiques qui nous délivrent actuellement des prévisions raisonnables du temps qu’il fera jusqu’à l’horizon d’une huitaine de jours. Si vous y venez, vous verrez que c’est encore et toujours de la physique ! Mais qu’on peut comprendre !

Publicités
Catégories : Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s