À la découverte de Laniakea


En cosmologie, tout va décidément très vite ! Les corps célestes peuplant le cosmos, mais aussi les découvertes majeures et l’augmentation de nos connaissances !

Voici reproduit ci-dessous un des visuels que je présentais il y a un an pour débuter le cours d’introduction à la cosmologie donné à l’Université Tous Ages de Vannes :

 amas local en 2013

La taille du groupe local (ou superamas) auquel appartient notre galaxie, la Voie Lactée, était alors donnée pour quelque chose comme 5 millions d’années-lumière. Et bien, voici une annonce que vous pourrez lire :

a) dans la page Sciences du Figaro daté d’hier 4 septembre 2014, sous le titre « Notre ‘continent céleste’ se dessine », avec en sous-titre : « Le superamas contenant notre galaxie, baptisé Laniakea, est cent fois plus volumineux qu’on ne le pensait ».

b) d’une manière beaucoup plus précise et détaillée dans l’article publié ce même 4 septembre 2014 par Guillaume Cannat dans son blog  autourduciel.blog.lemonde.fr  sous le titre « À la découverte de Laniakea, notre superamas galactique ».

Vous y apprendrez que notre Voie Lactée appartient en fait à un superamas 100 fois plus vaste qu’on ne l’imaginait jusqu’à présent. Baptisé Laniakea, qui signifie « horizon céleste immense » en hawaiien, en hommage rendu aux navigateurs polynésiens qui utilisaient leur connaissance du ciel étoilé pour se diriger à travers l’immensité de l’océan Pacifique, il s’étendrait sur près de 500 millions d’années-lumière, et non pas 5 millions comme on le pensait encore l’année dernière, et contiendrait plus de 100.000 galaxies, et non pas quelques dizaines. Il faudra donc corriger le sous-titre du Figaro, le 100 fois plus volumineux étant grossièrement erroné, le journaliste ayant confondu distances linéaires et volumes cubes des précédentes distances.

Voici une visualisation du superamas (source CEA/Saclay) présentée dans le blog de Guillaume Cannat, qui montre l’insignifiance de notre Voie Lactée (le minuscule point bleu) dans cette (petite !) région de l’Univers qu’est Laniakea :

Laniakea

L’aspect de cette représentation du superamas Laniakea ne doit pas laisser de vous surprendre quelque peu. Que peut signifier réellement cette forme de chevelure vaguement évanescente ? Je vais faire de mon mieux pour vous en apprendre davantage dans un prochain billet.

Et si vous avez aimé, n’hésitez pas à cliquer sur le bouton proposé à cet effet. Vous aiderez ainsi ce blog à se faire connaître un peu davantage. À bientôt !

Publicités
Catégories : Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s